CONDUITE D'URGENCE

Les Pompiers de l’Hérault s’entraînent à la conduite d'urgence sur circuit

Les Pompiers de l’Hérault s’entraînent à la conduite d'urgence sur circuit

VIDEO - L'urgence, c'est leur quotidien. Lors de leurs interventions, les pompiers n'ont pas de temps à perdre. Et ils doivent se faufiler au milieu d'une circulation parfois dense, faire face à des situations imprévues, savoir réagir par fortes pluies. "Chaque seconde, chaque minute compte", témoigne le Colonel Risdorfer, patron du SDIS34, le Service Départemental d'Incendie et de Secours. Alors, ils s'entraînent à la conduite d'urgence, à Mireval, sur le circuit du centre d'essai Goodyear. 

La convention passée entre le SDIS34, le Service Départemental d'Incendie et de Secours, et le circuit d'essai Goodyear de Mireval, est original. "Cette convention ne parle pas d'argent, explique le Colonel Risdorfer. C'est un échange entre nous et un bel exemple de partenariat public privé". Les pompiers forment le personnel du centre d'essai au secourisme, et en échange, les pompiers sont formés, par les pilotes du site de Mireval, à la conduite d'urgence.

Le centre d'essai de Mireval, ce sont plusieurs circuits imbriqués : un circuit tout-terrain sur lequel les pompiers travaillent depuis plus de dix ans déjà, un circuit sec de 3,3 km et un circuit sol mouillé de 1,7 km. A cela s'ajoutent des pistes de freinage et d'évitement d'obstacle. Tout ce qu'il faut pour tester des pneus, rôle principal dévolu au site. "Nous testons les pneus de monde entier, sauf d'Amérique", précise Sébastien Morin, le directeur du site. 

Depuis 2001 déjà, les pompiers viennent régulièrement se former sur ce circuit. Avec la convention signé ce mardi, ce sera encore plus systématique. "Quand on intervient avec nos VSAV, nos Véhicule de Secours et d'Assistance aux Victimes, chaque seconde, chaque minute compte, et en situation d'urgence, il faut que nos personnels soient rompus à ces habitudes de conduite", reconnaît le Colonel Risdorfer. 

La semaine passée, le SDIS34 était condamné pour la mort d'un motard percuté, à Villeneuve-lès-Maguelone par un camion de pompiers qui partaient en intervention. Bien sûr, ce type de drame est rare. Mais les accidents ne le sont pas. "Nous avons un taux d'accidentologie important que nous voulons absolument réduire", avoue clairement le patron du SDIS.

Pour les pompiers de l'Hérault, l'apprentissage de la conduite d'urgence se fait sur le circuit de Mireval, avec la simulation de conditions extrême comme ici, dans ce reportage vidéo, sur circuit sol mouillé :

D'autres professions, amenées à circuler dans l'urgence, pourraient suivre la voie et venir elles aussi se former à Mireval.

Boris Marie

Toute l'info du Sud, de Montpellier à Marseille, est sur Mlactu.fr



Date de dernière mise à jour : 27/03/2013